Un article sur Transurfing de Caroline Aubert, auteure et créatrice du sommet de l’abondance

Cet article est rédigé par Caroline Aubert, auteure du livre « Le Capital au Grand Cœur, le lien entre l’économie et la spiritualité » et Coach de Vie.

Chers amis,

Il y a bientôt deux ans, j’ai vécu une expérience d’illumination, suivie d’un état modifié de conscience extrêmement intense qui a duré presque un mois. À ce moment-là, tout s’est ouvert pour ensuite se refermer. Mais ce souvenir de l’éveil est toujours présent en moi, et grâce à lui, je suis devenue la femme que je suis aujourd’hui.

Mise face à cette nouvelle réalité, ma vie a brutalement changé et avec toutes ces clés en main, j’ai réellement eu envie d’offrir aux autres ma nouvelle compréhension de la vie. J’ai, alors, commencé à écrire à ce sujet, quand, le livre Transurfing de Vadim Zeland et traduit par Olivier Masselot a croisé ma route. Cet ouvrage m’a laissé une impression étrange, car il retraçait vraiment la même réalité que celle que je venais de visiter grâce à cet état de conscience modifié. C’est alors que, naturellement, j’ai arrêté d’écrire et que j’ai suivi les modules du trajet Transurfing.

 

Je me souviens lorsque je suis arrivée au premier module et que je me suis présentée à Vanessa Rinck, coach de ce trajet. Une des premières choses que je lui ai dites est que j’avais commencé à écrire un livre sur mon expérience d’éveil et ce que j’y avais vécu et ressenti. Je lui ai raconté comment l’arrivée dans ma vie, du best-seller Transurfing m’avait fait avorter le projet de mon livre pour la simple et bonne raison que tout ce que je voulais témoigner était déjà superbement bien écrit dans cet ouvrage. Je lui ai alors dévoilé ma joie d’être présente pour suivre ce trajet.

La bienveillance et la douceur avec lesquelles Vanessa Rinck m’avait accompagnée pour me replacer dans un rôle d’observateur m’avaient alors touchée. En effet, il s’agissait pour moi de mon premier stage dans le domaine du développement personnel et je n’étais absolument pas habituée à me sentir écoutée de cette façon. C’était toujours avec un grand plaisir et une certaine excitation que je me réjouissais de retrouver toute la bande pour parcourir ensemble les exercices qui accompagnent fort bien chacun des volumes de ce superbe livre qu’est Transurfing.

À cette époque, j’étais encore beaucoup dans mon rôle de guerrière. Avec sa panoplie d’exercices pratiques, ce stage m’a aidé à me positionner au fur et à mesure des modules dans mon rôle d’observateur. Il m’a également permis d’incorporer à l’intérieur de moi mon expérience d’éveil. C’est dans ce cheminement, et dans la suite que je lui ai donnée, que j’ai pris conscience de ce que je souhaitais construire dans cette vie, à savoir réaliser le mariage entre l’argent et l’amour, entre l’économie et la spiritualité. En effet, je pense que ce n’est pas tous les jours qu’une fille de directeurs de banque se voit faire le grand vol de l’illumination !

Pour cela, j’avais besoin d’accepter certaines choses, de me pardonner et de pardonner à certains êtres qui avaient jalonné mon parcours et Transurfing m’a parfaitement bien accompagnée dans ce processus. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai, naturellement, demandé à Olivier Masselot d’écrire la préface de ce livre, mon premier livre Le Capital au Grand Cœur, le lien entre l’économie et la spiritualité.

À la suite de Transurfing et riche de cet enseignement, j’ai suivi d’autres stages et formations qui m’aidèrent à recevoir les clés dont j’avais besoin pour pouvoir répondre à la question qui hantait mon cerveau depuis de très longues années : « Si tout n’est qu’amour comme nous l’enseigne le catéchisme, alors pourquoi les riches seront toujours riches, car ils peuvent faire travailler leur argent et les pauvres, toujours pauvres, car ils ne peuvent pas faire travailler leur argent ? ». Cela m’aida à me positionner dans ces vastes domaines que sont l’argent, l’économie, la crise et la création de valeurs.

J’espère de tout cœur qu’à mon tour, et à l’aide de ce livre, je vais pouvoir vous y aider vous aussi, si vous le désirez.

Avec Le Capital au Grand Cœur, le lien entre l’économie et la spiritualité, je vous transmets deux années de recherche, d’interrogations et de conclusions qui ont ensemencé ma vie au fil des rencontres et des expériences que j’ai vécues depuis cette expérience d’éveil jusqu’à la naissance de ce livre et dans ce cheminement, Transurfing prend toute sa place.

La vérité qui m’accompagnait lors de l’écriture de cet ouvrage et que je tente de vous transmettre à travers ses pages est que la crise est parmi nous afin de nous aider à nous responsabiliser, à nous recentrer, à nous approcher de notre être divin, de notre vibration ultime et de notre enfant intérieur.

Aujourd’hui des idées nouvelles apparaissent et ce sont elles, je pense, qui vont nous aider à aller de l’avant. Je suis certaine que vous avez déjà votre idée sur ces sujets, n’est-ce pas ?

Je ne peux que vous encourager à suivre les quelques exercices que vous trouverez dans ce livre, à tenter de rester à l’écoute de votre vibration (les poèmes de ce livre vous y inviteront), de vos sensations et émotions, à pratiquer l’E.F.T. quand besoin est (vous trouverez dans ce livre quelques rondes créées spécialement pour vous par Josiane Derwa – retrouvez la sur son blog à l’adresse http://www.cree-tavie.com), à laisser partir ce qui ne vous correspond plus et à visualiser votre création, celle de votre vie.

Cependant, et comme tout un chacun, je sais que je détiens mon unique et seule vérité, celle de ma propre et unique illusion. Cette vérité, je le sais, ne cesse et ne cessera de se modifier au fur et à mesure des jours qui passent et passeront et des prises de conscience qui se font et se feront.

Je ne peux qu’être dubitative lorsque je repense à ma rencontre avec Olivier Masselot et Samy Kallel, à l’occasion de leur stage VOIR Quantique qui a eu lieu en novembre 2013 à Paris.

En effet, ce séminaire relate parfaitement bien et à lui tout seul les dernières prises de conscience qui ont eu lieu pour moi au moment de la parution de ce livre. Je crois que la plus importante d’entre elles est de trouver un équilibre entre le monde d’en-bas et le monde d’en-haut, tout en lâchant prise et en laissant faire, afin de pouvoir s’ouvrir à l’énergie source qui nous apporte toujours exactement ce dont nous avons besoin au moment où nous en avons besoin. C’est une chose de le savoir, c’en est une autre de le comprendre, encore une autre de le vivre et encore une autre de réussir à le transmettre.

J’espère de tout cœur que vous apprécierez la lecture de ce livre et je vous souhaite un merveilleux voyage à la rencontre de vous-même en prenant l’argent comme outil d’évolution spirituelle.

Et vous, qu’est-ce qui vous aiderait à prendre conscience de certaines choses ?

De quelles clés auriez-vous besoin pour transformer votre vie peu importe la manière ?

Je serais vraiment heureuse de lires vos commentaires et suggestions à la suite de cet article.

Je vous souhaite tout le meilleur,

Caroline Aubert

Pour vous procurer ce livre, je vous invite à venir ici : http://www.lulu.com/spotlight/CarolineAubert

Pour me suivre, voici mon blog : http://carolineaubert.net – En vous inscrivant à sa newsletter, vous recevrez gratuitement et sans aucune obligation de votre part le livret de présentation du livre.

Si vous souhaitez me contacter, je vous invite à écrire à l’adresse mailto:lecapitalaugrandcoeur@gmail.com