Retour vers ton futur – un article de véronique Simon

Bonjour Lectrice, et bonjour à toi aussi Lecteur.

Avant d’aller plus loin, permets moi de te tutoyer. Non par irrespect ou praticité, mais simplement par sentiment proximité. Car toi et moi nous sommes des être humains presque identiques. A quelques brins près, nous avons les mêmes gènes. Il y a si peu de différences entre nous (et pourtant tout un monde !)… Je me sens proche de toi. Voilà pourquoi je te propose de mettre entre nous autre chose que cette traditionnelle distance entre celle qui écrit (moi) et celui ou celle qui lit (toi). Je te remercie aussi de ne pas t’en offusquer. D’accepter, juste le temps de cet échange muet, d’être ma sœur ou mon frère d’âme…

Prends un peu de temps pour te permettre de ressentir ce qui se passe à l’intérieur de toi,  maintenant. Regarde si tu te sens « Ok » avec ma proposition. Y a-t-il un peu de gêne à l’intérieur ? De la répulsion ? de la peur ? Ou aumain cadeau5contraire de la joie ? Du contentement ? De la curiosité …

Tu es d’accord ? Merci du fond du cœur.

C’est parce que cette proximité existe à présent entre toi et moi que je peux te confier ce qui suit…

Il y a un peu plus de onze ans, la vie m’a fait un cadeau étrange…

Je donnais naissance à mon premier enfant, je prenais la pleine conscience de la responsabilité d’une vie… en lui disant « à Dieu » avant d’avoir pu lui dire « Bonjour ». J’accouchais, à quelques jours du terme, d’un bébé « né sans vie »…

Ce fut un « tsunami » physique, émotionnel, psychique et spirituel total

cadeauEt pourtant j’ai reçu ce jour là un des plus beaux cadeaux de mon existence car au cours de cette expérience j’ai pu vivre des deux côtés du miroir. ‘D’un côté une réalité de chair, de sang et de pensées, une réalité de douleurs sur tous les plans, ma vie et mon monde s’écroulait, des bras vides, une chambre qui ne serait jamais habitée, des cris de ce bébé que je n’entendrais jamais, une voix qui ne m’appellerait jamais « maman »… le mental m’emmenait à la dérive de mes continents intérieurs… Je ne savais plus si je voulais vivre ou mourir…

Et quand la sage-femme me ramenait au corps, à mes besoins immédiats, à ses besoins aussi pour assurer ma boutonsécurité et mon intégrité physique…  la bascule se produisait, comme soupape de sécurité pour endurer le reste sans doute, mais pas que… je passais de l’autre côté du miroir, instantanément, comme si quelqu’un appuyait sur un bouton…

Je basculais alors dans une autre réalité, aussi tangible pour moi que la précédente. Je rejoignais une « région » et guidée totalement par mon âme j’entrais dans une dimension où le corps n’était plus prédominant. Je baignais dans ce que j’ai appelé « l’amour universel », j’étais honorée d’avoir été choisie pour vivre cela, d’avoir porté cette vie et d’avoir hébergé cette âme le temps qui lui a été nécessaire pour accomplir son œuvre. La douleur n’existait plus. Je ressentais seulement un sentiment d’amour et de compassion

Entre anéantissement, besoin de solitude et Souffle de Vie (le mien, celui que la Vie m’avait laissé) , une quête venait juste de commencer… La quête de la Femme Sauvage, celle qui, en moi, venait de naître.

miroir autre soi homme sdbLa relecture de cet évènement majeur de mon existence avec le modèle Transurfing m’a permis de mettre cette expérience de réalité duale en parfaite résonance avec les éléments qu’évoquent Vadim Zeland dans ses 4 ouvrages (et le 5ème à venir bientôt !) :

1 miroir, 2 réalités…

Et si ces 2 réalités coexistaient pour nous faciliter le chemin vers notre but d’âme ?

L’une comme point de départ dans la matière, puisque c’est là que nous existons de façon concrète, l’autre comme manifestation de l’existence des moyens à notre disposition pour parvenir à notre but ultime : réaliser le but de notre âme au travers de notre légende personnelle.

Les travaux du Pr. Régis Dutheil (L’homme Surperlumineux et La médecine Superlumineuse) ont confirmé mes sensations. Il y a bien 2 espaces-temps qui existent simultanément et qui ont des  caractéristiques différentes. La physique quantique nous apprend aussi que toi, moi et les autres, nous avons une multitudes de réalités probables.bougie coeur

La « guérison chamanique » et l’apport de nos ancêtres (chez nous, le druidisme) sont des éléments fondateurs dans notre culture et notre psyché collective. Notre vieux continent a été bien malmené dans son histoire. Nous avons oublié la plupart de nos savoirs ancestraux au point sans doute de donner à la science un crédit illimité tout en allant chercher chez les amérindiens ce que nous avons perdu…

Et pourtant… Notre 21ème siècle, ses avancées scientifiques (en matière de connaissance de notre cerveau, et en ce qui concerne l’infiniment petit qui nous habite), ses retrouvailles naturelles et spirituelles et le lien de plus en plus étroit qui se tisse entre science et spiritualité nous conduisent pas à pas vers la réconciliation de nos 4 dimensions : le physique, l’émotionnel, le mental (l’esprit pour Transurfing) et le spirituel. A nous de choisir la porte pour entrer dans l’alignement qui nous va bien.

C’est un alignement de ces 4 dimensions sur le but de notre âme qui rend notre intention interne tangible et imprime suffisamment l’espace des variantes pour que l’intention externe se manifeste.

alignementCet alignement n’attend que toi à chaque coin de vie. A chaque expérience tu as le choix de ta réalité. Dans l’espace des variantes le choix est multiple.

Le film « What the bleep do we know ? » (« Que savons-nous de la réalité ? »), présente clairement les possibilités infinies qui s’offrent à toi.

Les probabilités de toutes tes lignes de vie existent jusqu’aux confins de l’univers. Laquelle choisis-tu ? Laquelle souhaites-tu imprimer dans ton futur ?

Ta création n’est autre que celui de ton état intérieur juste. Celui qui va te permettre d’aller chercher la réalité que tu envisages fortement, celle qui va t’apporter du bonheur.

Et alors que créer de toute pièce la réalité que tu souhaites va te faire dépenser beaucoup d’énergie, il existe un autre moyen pour y parvenir beaucoup plus… « économique ». Tu veux savoir lequel ?   Ce que tu souhaites existe déjà dans l’espace des variantes… Alors je te propose de regarder là où il se trouve. Le point de départ ? Te mettre dans un état ou dans un moment où tu t’en souviens…

croissantParce que quand tu te souviens de quelque chose, les sensations corporelles, les émotions, les pensées, les actions sont déjà là.

Amuses toi, prends un exemple… Souviens toi de quelque chose de simplepar exemple ce matin, ton petit déjeuner... tu t’en souviens et c’est tout. Cela te demande peu d’effort. Un soupçon de concentration en plus et tu as presque le goût du café dans la bouche, le son de la radio ou tout autre petit détail qui te reviens en y pensant mieux.

Maintenant crée l’image d’un petit déjeuner idéal... Vas-y, fais-le et observe l’énergie que tu mets dans cette « création »… Plus difficile que de se souvenir n’est-ce pas ?

Ce « retour vers ton futur » est à ta portée.


Pour la réalité que tu envisages…au lieu de la créer, je te propose plutôt de t’en souvenir… Amuses-toi encore un peu. Souviens-toi d’un petit détail qui t’a fait plaisir à ce moment là, quand tu as réalisé ton souhait… Juste un petit détail… et laisse venir le reste… Oui, comme ça… Tu doutes ? Rappelle-toi que c’est un souvenir, pas une visualisation créatrice, détends toi :-)

 

 

Tu n’y arrives pas encore ? C’est normal, ton cerveau n’est pas encore habitué à cette gymnastique. Proposes lui ce jeu régulièrement… Avec un peu d’entraînement le cliché te donnera entière satisfaction.

 

Tu y parviens déjà ? Alors tu es prêt(e) à faire les sauts quantiques qui te conviennent et je te souhaite bon voyage dans Ta Légende.

 

Et si c’est la « chance du débutant » ? C’est justement là pour te montrer que tu en es capable !

 

Quand la Femme Sauvage est née en moi, ce n’était en fait qu’une renaissance, un réveil. Mon âme et mon plus court chemin vers elle, mon intuition, n’ont jamais cessé d’être là. Je devais mieux m’en souvenir et encore mieux me souvenir de l’avenir que je voulais vivre pour que ma Légende prenne forme peu à peu. Tu peux en faire autant si tu en as envie.

 

Tu veux en découvrir plus et aller plus loin dans cette direction ?

 

Tu pourras l’expérimenter quand tu veux lors d’un coaching ou au travers de l’ensemble des ateliers et des trajets que j’anime ou que je co-anime avec d’autres coachs et formateurs (tu trouveras leurs blogs dans les liens).

 

C’est cet alignement « parfait », presque « divin », cette « Union Sacrée » entre toi et toi (et avec ce qui t’entoure) que je te propose de réaliser, d’expérimenter par toi-même et d’installer durablement dans ta vie de tous les jours.

 

avenir regard

 

Merci à toi Lectrice, Lecteur pour ce moment partagé.

 

Dis, te souviens-tu du moment où on s’est rencontré la première fois ? Moi, oui et c’était un moment vraiment unique et exceptionnel de faire ta connaissance.Et pour toi c’était comment ?

 

Pour contacter Véronique : veronique@transurfing-ouest.com